Seniors : Résultats du week-end

Après la déconvenue du week-end dernier, l'équipe fanion de l'AIF devait se racheter et montrer un autre visage face à Melesse, bon dernier du classement et pourtant pensionnaire de ligue la saison passée. Les rouge et noir prenaient le match par le bon bout en se montrant déterminés. La légère domination dans le jeu n'allait pas tarder à se traduire au tableau d'affichage puisque vers la 10ème minute, Marc-Antoine NICOLAS venait battre le gardien de près suite à une frappe de Jimmy MEYNIEL : 1-0! Dans la foulée, Christopher LEMAILE débordait son défenseur avant d'être stoppé irrégulièrement dans la surface : pénalty. Marc-Antoine NICOLAS se chargeait de transformer la sentence et permettait à l'AIF de prendre 2 buts d'avance. Malheureusement, comme beaucoup de fois cette saison, l'équipe arrêtait de jouer et l'adversaire prenait le jeu à son compte. Plusieurs situations chaudes étaient écartées par la défense. Mais sur une contre-attaque, Melesse réduisait le score, le terrain n'aidant pas Kevin BOISGONTIER à maîtriser le ballon. La fin de la première période était tout à l'avantage des visiteurs mais rien ne changeait au tableau d'affichage. La seconde période débutait beaucoup mieux, les locaux mettaient le pied sur le ballon et campaient dans la partie adverse. Cependant, les actions offensives n'étaient pas concrétisées et les supporters rouge et noir commençaient à redouter un retour de l'adversaire. Fort heureusement, Marc-Antoine NICOLAS allait donner de l'air à son équipe en lobant le gardien de Melesse d'une belle frappe aux abords de la surface: 3-1. Hat trick pour le normand ! L'équipe de David BRIAND ne lâchait rien et continuait à se créer des opportunités. Sur l'une d'entre elles, Benoit LEMARCHAND était idéalement servi et lobait, astucieusement, le gardien adverse : 4-1. Tout à leur honneur, les joueurs de Melesse continuaient à jouer le jeu mais la défense rouge et noir se montrait solide. Sur un énième déboulé, Christopher LEMAILE s'en allait défier le gardien et permettait de porter le score à 5 buts à 1. La fin du match était globalement maîtrisée et l'équipe fanion de l'AIF empochait un succès qui lui permet de renouveler son bail en D1. Cette victoire est dédiée à Bernard VACHE qui ne pouvait pas être présent ce jour mais qui a pu fêter ses 70 ans sereinement. Ses joueurs ont fait le boulot !         
De son côté, l'équipe réserve se déplaçait sur le terrain de Quédillac. Après avoir longtemps mené 1-0 grâce à un but de Maxime TATARD sur pénalty, les rouge et noir ont finalement craqué et perdu 5-1. L'accession en D3 reste possible mais le joker a été grillé. Il faudra désormais emporter les 2 derniers matches en espérant un faux pas des concurrents à la montée.