Seniors : L'AIF qualifié pour le 5ème tour de la Coupe de Bretagne

Ce dimanche, l'AIF se déplaçait à Chavagne dans le cadre du 4ème tour de la Coupe de Bretagne. Face à un adversaire jouant les premiers rôles dans son groupe de D1, la tâche ne semblait pas facile sur le papier. Pourtant l'AIF entamait comme il se doit la rencontre. Les rouge et noir étaient rapidement récompensés de leur bon début de match en ouvrant le score par Marc-Antoine NICOLAS suite à une action collective. Décidés à plier la rencontre rapidement, les protégés de David BRIAND continuaient d'asphixier les locaux en alternant jeu cours rapide et jeu long dans le dos de la défense. Les locaux ne voyaient pas le jour et, fort logiquement, l'AIF allait doubler la mise après 20 minutes de jeu. Sur un long ballon aérien dans l'axe, Marc-Antoine NICOLAS, dos au but, remplissait pleinement son rôle de pivot devant la défense adverse en décalant de la tête le ballon sur le côté droit de l'attaque rouge et noir. Christopher LEMAILE faisait la différence avec son défenseur sur l'accélération et se présentait seul face au portier de Chavagne pour l'ajuster : 2-0. Les rouge et noir râtaient 2 ou 3 occasions franches pour tripler la mise. Jérémy DURONDEAU se blessait à la demi-heure de jeu et obligeait David BRIAND à réorganiser sa défense. Benoît LEMARCHAND laissait son poste de latéral droit au nouvel entrant Jimmy HAUVESPRE pour aller se positionner côté gauche de la défense rouge et noir. Ce changement perturbait l'AIF qui dans ce dernier quart d'heure du premier acte laissait de plus en plus le jeu aux locaux. Les coups de pied arrêtés se succédaient pour Chavagne et mettaient en évidence un déficit rouge et noir dans les duels aériens. Juste avant la pause, sur un énième corner pour Chavagne et sur un énième duel aérien perdu par l'AIF, les locaux réduisaient le score. La mi-temps arrivait à point nommer pour essayer de reprendre le fil de la rencontre du côté de l'AIF. Malheureusement, les rouge et noir reprenaient le second acte comme ils avaient quitté le premier. D'entrée de jeu, sur une action dans la surface rouge et noir, la défense d'Irodouër cafouillait et n'arrivait pas à sortir le ballon. L'attaquant de Chavagne en profitait pour envoyer un missile sous la barre du but gardé par Florian MOREL qui ne pouvait que constater les dégâts. Les pendules étaient remises à l'heure et les nombreux supporters rouge et noir présents à Chavagne se mettaient à douter. Sur le terrain, les joueurs de l'AIF accusaient très sérieusement le coup. A l'inverse, Chavagne continuait à se montrer dangereux en abusant de ballons longs dans le dos de la défense. La charnière centrale rouge et noir composée de Bryan DAHYOT et Franck CARISSAN était mise à rude épreuve mais ne cédait pas. Sous l'impulsion de Gwendal PORTES et Jimmy MEYNIEL, les rouge et noir reprenaient petit à petit le contrôle du milieu de terrain et du jeu par la même occasion. A dix minutes du terme, Adrien BRUNEAU obtenait un très bon coup-franc à l'entrée de la surface de réparation légèrement décalé sur la droite. Marc-Antoine NICOLAS et Cyril LUSSAUD se mettaient d'accord sur le choix du tireur. C'est finalement, le gaucher, Cyril LUSSAUD, qui ouvrait son pied pour venir, au ras du sol côté ouvert, trouver le petit filet du portier local. Les supporters rouge et noir exultaient. La qualification ne pouvait plus échapper à l'AIF. C'était sans compter sur l'abnégation de Chavagne. Ces derniers repartaient à l'attaque et reproduisaient une situation similaire à leur second but. Le ballon trainait à nouveau dans la surface de réparation rouge et noir. La défense n'arrivait pas à se dégager. Un attaquant de Chavagne ne laissait à nouveau aucune chance au portier rouge et noir : 3-3. Les 2 équipes avaient alors le droit de jouer 30 minutes supplémentaires. Touchés moralement, les joueurs de David BRIAND semblaient malgré tout plus frais physiquement. Ils prenaient le jeu à leur compte en ce début de prolongation. Sur un corner, Christopher LEMAILE trouvait la tête de Marc-Antoine NICOLAS abandonné de tout marquage au coeur de la surface de réparation locale. Marc-Antoine ne se faisait pas prier pour ajuster le gardien de Chavagne. L'AIF basculait à nouveau en tête au tableau d'affichage. Comme précédemment dans cette rencontre, l'avantage au score inhibait les rouge et noir. Juste avant la mi-temps de cette prolongation, une action rapide de Chavagne côté droit se concluait par un centre fort devant le but qui était détourné par la défense rouge et noir dans son propre but : 4-4. Une nouvelle fois, tout était à refaire. La seconde période de la prolongation n'allait rien changer au score même si l'AIF, à nouveau dominateur, avait plusieurs occasions de reprendre l'avantage.  L'arbitre sifflait la fin du match. On se dirigeait finalement vers la séance de tirs au but. David BRIAND rassemblait ses joueurs devant la guérite réservée aux visiteurs alors que Florian MOREL s'isolait pour préparer l'exercice si délicat et excitant pour le gardien de but. David demandait à chaque tireur "d'oublier le match et de se concentrer sur l'exercice du tir au but". A l'annonce de la liste des tireurs, le président Vincent BRIAND, avec son habituel optimisme, ne voyait pas l'affaire bien engagée et se mettait déjà à implorer le ciel. Ses prières étaient bien entendues par le Dieu du football car Florian Morel sortait le grand jeu en arrêtant les 2 premiers tirs de Chavagne. En parallèle, Marc-Antoine NICOLAS et Benoît LEMARCHAND ne tremblaient pas et donnaient un avantage de 2 buts à l'AIF. Le 3ème tireur de Chavagne, sans doute impressionné par Florian MOREL, tirait très largement au-dessus du but. Il restait donc à Jimmy MEYNIEL de transformer pour envoyer l'AIF au 5ème tour. Malheureusement, sa tentative était repoussée par le gardien local. Sur le tir suivant, Chavagne revenait à 2-1 et reprenait espoir. Finalement, Cyril LUSSAUD portait le score à 3-1 dans cette séance et permettait à l'AIF d'atteindre ce 5ème tour tant mérité. Un grand bravo aux joueurs pour leur persévérance dans ce match qui aura été tout sauf une partie de plaisir. La saison dernière l'aventure de l'AIF s'était arrêtée lors de ce 4ème tour contre GUICHEN. Espérons que l'AIF pourra recevoir à nouveau une équipe de ligue pour le prochain tour.

Vous pouvez retrouver dans la rubrique "3ème Mi-Temps" ou directement en cliquant ICI les photos de la séance de tirs au but.