Vétérans : Encore un nul !

Vendredi dernier, les vétérans de l'AIF étaient en déplacement à La Mézière pour le compte du championnat. Il s'agissait là d'un choc au sommet puisque les macériens sont actuellement en tête au classement devant l'AIF qui compte, tout de même, 3 matches de moins que son hôte d'un soir. La partie se déroulait sur le boulodrome d'un ancien vétéran de l'AIF, David ROLLAND. Le début de match était à l'avantage des locaux. Le gardien de l'AIF, Olivier JUMEAUX, auteur d'une très, très, très grosse prestation, préservait son but inviolé et permettait aux rouge et noir de rester à flot. Par la suite la rencontre s'équilibrait. Après la pause, l'AIF pesait un peu plus sur le match se créant quelques occasions sans conclure. L'AIF réalisait même le hold-up parfait sur un coup-franc excentré repris victorieusement par Vincent METAYER. En l'absence de ralentis vidéo, ce but engendrait une polémique puisque le buteur semblait en position de hors-jeu. Malheureusement pour La Mézière, le juge de touche de l'AIF ne pouvait statuer car trop occupé à refaire ses lacets sur l'action. Bref, une erreur de cadet pour l'aîné des Vétérans ! Pas la peine de le citer, tout le monde le reconnaîtra. Pour ceux qui auraient un léger doute sur son identité, cet arbitre d'un soir évolue désormais avec un maillot du SRFC avec un numéro 70 dans le dos. Toujours un doute, sans dévoiler complètement son identité, voici son prénom et son nom dans lesquels la lettre "L" a été enlevée : Miche_ GEFFRE_OT. Sur ce fait de jeu, le match montait en nervosité. Il fallait finalement un pénalty pour que La Mézière puisse égaliser et tromper l'excellent portier de l'AIF. Gilles COLLIAUX aura ces mots à la fin match concernant la performance de son inhabituel gardien : "Olivier a, ce soir, écoeuré les attaquants adverses!". L'objectif de l'AIF est désormais affiché : profiter des 3 matches en retard pour revenir sur La Mézière et les déposséder de leur fauteuil de leader.