Vétérans : des recrues efficaces

Vendredi dernier, les vétérans de l'AIF étaient en déplacement chez le voisin Saint Pern/Landujan pour le compte du championnat. 2 nouvelles recrues étaient alignées côté AIF : Pierre RAULT, joueur Seniors il y a quelques saisons à l'AIF et Vincent BRIAND, actuel président de l'AIF. Le début de match est à l'avantage des rouge et noir et Cyril HOMO trouve le chemin des filets par 2 fois au cours du premier quart d'heure. Dans la foulée, Franck GOURMAUD marque le 3ème but d'un lob astucieux. Les 2 nouveaux joueurs de l'AIF font leur apparition sur la pelouse à la 25ème minute. il ne faut que 10 minutes à Vincent BRIAND pour retrouver ses marques et ses jambes de 20 ans. Sur un service de l'intenable Cyril HOMO, Vincent BRIAND enchaîne un, puis deux, puis 3 crochets avant de déclencher une frappe imparable. La mi-temps est sifflée sur ce score de 4-0 en faveur de l'AIF. Dès la reprise, Vincent BRIAND continue son festival en inscrivant un 5ème but. Les visiteurs se déconcentrent alors quelque peu et Saint Pern/Landujan en profite pour sauver l'honneur. En fin de partie, Gérald GUINARD enfonce encore un plus le clou en marquant un 6ème et dernier but rouge et noir dans cette rencontre dominée de bout en bout par l'AIF. Dans la zone mixte, après la rencontre, Jérôme DELOURMEL reconnaitra avoir vécu la semaine avec la pression du résultat . "Avec cette victoire, je sauve ma place d'entraîneur" avouera-t-il. Et son président-buteur de reprendre "tu sauves ta place... ...pour le moment!". Vincent BRIAND, le Yoann GOURCUFF de l'AIF, en profitera également pour revenir sur sa prestation personnelle après ce retour à la compétition tant attendu par les supporters : "J'ai fait preuve d'une grande lucidité devant le but et j'ai respecté les consignes du coach. J'ai marqué à 2 reprises. Mon contrat est rempli. Je vais continuer à travailler à l'entraînement car je me sens de mieux en mieux physiquement." En attendant, Vincent aura au moins joué un match sous les couleurs rouge et noir. Ce n'est pas encore le cas de Yoann GOURCUFF...