Seniors : Week-end mise au vert !

Les 2 équipes seniors de l'AIF affrontaient ce week-end des adversaires évoluant en vert. Il faut croire que cette couleur réussit bien à nos rouge et noir puisque les 2 équipes se sont imposées. L'équipe réserve recevait l'équipe réserve de Saint Maugan et l'emporte sur le score de 2-1. Dans le même temps, l'équipe fanion de l'AIF effectuait un cours déplacement chez le voisin, Romillé, et impose sa suprématie locale dans ce derby, tout comme au match aller, avec une victoire sur le score de 3-1.

Au stade municipal d'Irodouër, l'AIF commençait un nouveau championnat de D4, en ce début d'année civile. Les rouge et noir faisaient la différence en première mi-temps. Corentin RENAIS ouvrait le score au quart d'heure de jeu bien servi par Cyril FILEAUX. Juste avant la pause, l'AIF doublait la mise par l'inusable et expérimenté Philippe CADO sur une passe de Fabien DUFROST. En seconde période, les visiteurs réduisaient le score mais ne pouvait empêcher l'AIF de remporter cette précieuse victoire. Il s'agit là d'un très bon départ qui doit amener l'équipe réserve de l'AIF vers l'objectif avoué de début de saison, à savoir l'accession en D3. L'effectif seniors en a les moyens. Gageons que les joueurs sauront relever le défi !

Dans le même temps, à Romillé, sur un terrain très difficile à jouer, les 2 pensionnaires de D1 jouaient une partie de leur survie à cet échelon. Cela générait une certaine tension sur le carré "vert". Devant une galerie relativement fournie, les rouge et noir ouvraient la marque en première mi-temps par leur artilleur retrouvé, Marc-Antoine NICOLAS. Au cours de cette première période, Romillé était réduit à 10 suite à l'expulsion d'un des leurs. Comme souvent dans pareille situation, cette expulsion avait le don de revigorer Romillé qui posait des problèmes à la défense de l'AIF malgré leur infériorité numérique. Le match était hâché et le beau jeu, contrairement au match aller, n'était pas au rendez-vous. La pause était atteinte sur ce score de 1-0 pour l'AIF. Au retour des vestiaires, l'AIF essayait de se mettre à l'abri en doublant la mise mais n'y parvenait pas par manque de précision dans le dernier geste. La tension ne baissait pas sur le terrain. Le match pouvait alors basculé d'un côté ou de l'autre. Sur une action côté gauche, Christopher LEMAILE donnait le tournis à son défenseur et adressait un centre à ras de terre devant le but. Mickaël BOULLIER ne se faisait pas prier et poussait le cuir au fond des filets. L'AIF pensait pouvoir alors souffler. Malheureusement, dans la foulée, Romillé obtenait un coup-franc dans l'axe. La frappe du joueur local était déviée par le mur et prenait Kevin BOISGONTIER à contre-pied. L'écart au tableau d'affichage revenait à nouveau à 1 but. Le Hourra Football proposé et l'engagement physique des joueurs des 2 camps à la limite de la régularité conduisait l'arbitre du match à expulser momentanément le capitaine de l'AIF, Jimmy HAUVESPRE, pour contestations. A 10 contre 10 pendant 10 minutes, il s'agissait là d'un nouveau rebondissement dans ce match. Dans la foulée, les locaux se procuraient une énorme occasion par leur attaquant axial qui se retrouvait étrangement seul face au portier rouge et noir. Kevin BOISGONTIER sortait alors l'arrêt du match et remportait son duel. Quelques instants plus tard, sur une des rares actions où l'AIF posait le jeu au sol, le ballon partait du flanc droit de l'attaque rouge et noir, Maxime TATARD trouvait Jimmy MEYNIEL en relais dans l'axe qui décallait côté gauche juste avant de prendre un sérieux coup. L'arbitre, intelligemment, laissait se poursuivre l'action. Grégory CHAUVIN se reprenait alors à 2 fois pour centrer au second poteau et trouver la tête de Mickaël BOULLIER qui scellait, avec ce doublé, le score de la rencontre. Romillé abdiquait et plus rien n'était marqué jusqu'au coup de sifflet final. Bravo aux joueurs rouge et noir qui ont su se faire violence pour remporter ce derby très important pour la suite du championnat !