Coupe de Bretagne Seniors : Des Rouge et Noir à la hauteur de l'événement

En ce samedi d'octobre ensoleillé, l'AIF recevait pour le compte du 4ème tour de la Coupe de Bretagne Seniors le FC Guichen, pensionnaire de Division d'Honneur. Devant une galerie bien fournie, les Rouge et Noir n'étaient nullement impressionés par l'adversaire évoluant pourtant 5 divisions au-dessus. Bryan DAHYOT, Alexandre CANON ou bien Anthony CHAUVIN par exemple répondaient sans crainte au défi physique imposé par les visiteurs. Même si Guichen monopolisait le ballon, les locaux étaient bien en place. Devant, les attaquants de l'AIF étaient les premiers défenseurs et essayaient de gêner la relance des bleu en effectuant un pressing important. Ainsi Benoît LEMARCHAND, Christopher LEMAILE ou Mathieu MAUDET accumulaient les courses. Derrière, Jimmy MEYNIEL et Anthony CHAUVIN jouaient parfaitement leur rôle de sentinelle devant une défense dirigée de main de maître par Franck CARISSAN. Le danger venait alors côté droit où Gaëtan NICOLAS et Corentin RENAIS étaient soumis à rude épreuve. Les visiteurs insistaient sur ce côté droit de la défense de l'AIF et leur persévérance était récompensée au bout de 20 minutes de jeu. Un centre trouvait la tête d'un attaquant visiteur, laissé étrangement seul au niveau des 5,50 m. Ce dernier ne se laissait pas prier et ouvrait la marque. Pour autant, les Rouge et Noir ne perdaient pas pied et continuaient d'appliquer les consignes délivrées par David BRIAND avant le match. La fin du premier acte voyait même les locaux se procurer quelques occasions. Sur l'une d'elle, bien décalé côté gauche, Benoît LEMARCHAND, trop altruiste, remettait dans l'axe alors qu'il pouvait tenter la frappe. Ce n'était que partie remise. Les locaux insistaient côté gauche. Christopher LEMAILE se retrouvait, par 2 fois, en position pour conclure mais était, à chaque fois, fort logiquement signalé hors-jeu. Sur sa 3ème possibilité, Christopher donnait le tournis à 2 défenseurs visiteurs. Il était finalement bousculé dans la surface par le capitaine de Guichen qui se blessait sur l'action. L'excellent arbitre de la rencontre, bien placé, ne sifflait pas le pénalty. La mi-temps intervenait donc sur cet avantage d'un petit but pour les joueurs de ligue.

Le discours de David BRIAND était très clair pendant le repos : Reprendre la seconde mi-temps avec les mêmes intentions que celles affichées en fin de première mi-temps. Vous pouvez retrouver dans la rubrique "3ème Mi-Temps" ou directement en cliquant ICI une partie, en vidéo, du discours de David dans l'intimité du vestiaire.

Au retour des vestiaires, les Rouge et Noir semblaient, malgré le discours de leur coach, accuser le coup physiquement. Les spectateurs ne voyaient pas alors comment les locaux allaient pouvoir recoller au score. David BRIAND et Bernard VACHE opéraient alors quelques changements pour apporter du sang neuf. Adrien LECHEVALIER et Jérome PERRIN faisaient leur entrée. Malgré cela, l'AIF était acculé sur son but. La défense pliait mais ne romptait pas. Les visiteurs accumulaient les corners mais Kévin BOISGONTIER veillait au grain. Il était même suppléé par un de ses montants. Un signe du destin ! Sur un duel aérien devant sa ligne de but, Kévin était bousculé par un attaquant visiteur et se blessait en retombant. Le portier local serrait les dents pour continuer la rencontre. Il restait 20 minutes et le score était toujours de 1-0. C'est le moment où David BRIAND décidait de prendre part à la rencontre. Son entrée en milieu de terrain donnait un peu plus de vitesse au jeu des Rouge et Noir. A 10 minutes du terme, sur un contre que David initiait, Adrien LECHEVALIER recevait le ballon côté droit et décalait pour l'infatigable Jimmy MEYNIEL étrangement seul dans l'axe de la défense visiteuse. Jimmy ne laissait aucune chance au portier de Guichen. C'était l'explosion de joie sur et en dehors du terrain. Le bruit parvenait même jusqu'en Guadeloupe où le président de l'AIF séjourne pour les vacances. Incroyable renversement de situation ! L'exploit devenait palpable. Malheureusement, quasiment sur l'engagement, un ballon aérien arrivait dans la surface de Kévin BOISGONTIER. Kévin, n'ayant pas retrouvé vraisemblament tous ses moyens après sa blessure quelques instants auparavant, ne pouvait que repousser le coup de tête du joueur de Guichen. Un attaquant visiteur, à l'affût, propulsait le cuir dans le but. Tout était à refaire. Bien que "cuits" physiquement, les Rouge et Noir faisaient à nouveau preuve de solidarité et d'abnégation. Ils repartaient à l'attaque tout en s'exposant à un contre. Sur l'un d'eux, Guichen obtenait fort logiquement un pénalty. Il restait alors 2 minutes à jouer. La messe semblait dite. C'était sans compter sur le portier Rouge et Noir. Kevin BOISGONTIER plongeait sur son côté droit et repoussait la frappe croisée du joueur de Guichen. Quel Match ! Les locaux obtenaient alors un dernier corner bien repoussé par la défense de Guichen. L'arbitre sifflait la fin de la rencontre. Guichen se qualifiait non sans mal pour le prochain tour de la compétition en reconnaissant que "rencontrer des joueurs évoluant à 300% est tout sauf une partie de plaisir". Bravo aux 14 joueurs Rouge et Noir (Kevin, Franck, Bryan, Alexandre, Corentin, Anthony, Jimmy, Mathieu, Gaëtan, Benoît, Christopher, Jérôme, Adrien et David)  pour cette prestation de très haute qualité. Les observateurs étaient unanimes, la différence de niveau ne s'est pas vue sur le terrain ! L'exploit n'était pas très loin pour cette bande de copains qui vit très bien sur et en dehors du terrain. C'est avant tout ça le Sport ! Chapeau bas Messieurs !

Vous pouvez retrouver dans la rubrique "3ème Mi-Temps" ou directement en cliquant ICI les photos de cette rencontre.